LAURE MARION - COMÉDIENNE

Elle commence le théâtre à l’âge de neuf ans, alors qu’elle habite encore au Brésil. Revenue en France, elle intègre le cursus professionnel du Cours Florent de 2012 à 2015. Lors des travaux de fin d’études, elle tient notamment les premiers rôles féminins dans Visage de Feu de Mayenburg, mis en scène par Guillaume Millochau et dans Pourquoi j’ai tué Mick Jagger, création de Fanny Lavaud.

Depuis sa sortie du Cours Florent, on la voit dans Clôture de l’amour de Pascal Rambert, mis en scène par Léo Barcet, qui se joue au Festival A Contre Sens (prix d’interprétation), puis au Festival International de Théâtre Universitaire d’Agadir (prix d’interprétation féminine), au Festival International des Arts du Spectacle à Tanger, à la Maison des Arts de Bordeaux et à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Sousse en Tunisie.

Laure joue également dans Se Souvenir de toi de Clémentine Lorieux (Théâtre de la Jonquière), dans Tu dis que tu aimes les fleurs, création d’Emma Bernard (Théâtre de la Bastille), et dans Abandon, carte blanche de Léo Barcet (T2G - CDN de Gennevilliers).

En mai 2017, elle met en scène Sodome, ma douce de Laurent Gaudé au Théâtre de la Bastille dans le cadre du festival Acte&Fac, avec le collectif féminin LOUVES/ qu’elle a fondé. Le spectacle est repris à Paris au Théâtre de l’Opprimé, au Point Ephémère, au Grand Parquet et au Théâtre de la Reine Blanche, puis il se produit au Festival OFF d’Avignon en juillet 2018, dans la chapelle du Chapeau d’Ebène Théâtre.

En 2018, Laure joue également dans Branlette., création de Kentin Parez (Théâtre de l’Opprimé, Centre Culturel du CROUS) puis dans Piscine de Mark Ravenhill, mis en scène par Pablo Dubott (Point Ephémère).

En janvier 2019, elle est dans la nouvelle création de Clémentine Lorieux, Dis-moi, comment Dieu choisit-il les prières qu’il n’exaucera pas ?, au Théâtre de La Jonquière.

 

Parallèlement, elle étudie à la Sorbonne Nouvelle et valide sa 2e année de Master Théâtre en Création sous la direction de Joseph Danan en 2018. Son mémoire de Master 1, obtenu avec mention très bien, s’intitule  "MONSTRES : la défaite de l’amour dans les dramaturgies féminines contemporaines" et porte sur les œuvres d’Alexandra Badea, Sarah Kane et Angélica Liddell. Pour le Master 2 qui allie recherche et pratique, Laure travaille sur les procédés de structuration des collectifs émergents pour son mémoire et réalise un projet de mise en scène en partenariat avec La Villette, qui y est joué en septembre 2018 : SO WHO’S YOUR HERO ? Elle obtient les félicitations du jury. En 2019, elle intègre le Master 2 Théâtre et autres arts et continue son cursus entre la Sorbonne Nouvelle et l’Ecole Normale Supérieure.

 

Côté artistique, elle crée SAUDADE dans la galerie d’art du Floréal Belleville en 2019, un projet performatif réunissant 34 femmes autour du thème de la mélancolie. La même année elle co-écrit, co-met en scène et joue dans SO3URS, nouvelle création du Collectif LOUVES/ (Théâtre El Duende, Lavoir Moderne Parisien), qui lui vaut le prix d’interprétation féminine au Festival Les Floréales Théâtrales. En mai 2020, elle jouera dans Infini Blanc (prix SACD-Beaumarchais), écrit et mis en scène par Lisa Mondon du Collectif LOUVES/, accueilli aux Plateaux Sauvages.

Sa prochaine mise en scène sera également créée en mai 2020, aux Plateaux Sauvages puis au Théâtre de la Reine Blanche. Il s’agit de SCORPION, projet pluridisciplinaire portant sur la misogynie intériorisée, porté toujours sous le nom du Collectif LOUVES/

En collaboration avec Lisa Mondon, Laure donne des ateliers de théâtre au Collège Marx Dormoy (Paris 18e) et montera en saison 19/20 un projet de transmission artistique (ateliers + restitution publique) avec le Collège Robert Doisneau (Paris 20e) en partenariat avec les Plateaux Sauvages. En plus de son engagement dans le Collectif LOUVES/ en tant que comédienne, metteuse en scène et chargée de production/diffusion, elle fait partie de la Compagnie Des Paillettes et puis c’est tout, de la Compagnie Le Lion sous la lune et de la Compagnie M’Amuse.